L'activisme musical #9

Interview de Mountain and Waves
1487778334-MW4.jpg

Mountain and Waves associe la volonté de 4 musiciens de créer un univers alliant la sensibilité d'une folk intimiste à l'agitation de l'indie pop :

 

 N'importe qui peut se mettre à créer et enregistrer quelque chose de formidable et se retrouver d'un coup suivi par des milliers de personnes.

 

Salut les gars, vous pouvez nous détailler votre parcours musical et ce qui vous a amené à créer MOUNTAIN & WAVES ?

Cela fait déjà plusieurs années que nous sommes dans la musique et que nous faisons ou avons fait parti de différents projets musicaux (Les Becs Bien Zen, Glorious, Sarah Swagger...) On s'est rencontré sur un précédent projet vers la fin 2015  et on voulait créer des compositions plus profondes, plus recherchées, se laisser plus de libertés lors des phases de création et voir ce que cela pourrait donner.

 

Quelles sont vos influences musicales/visuelles/artistiques ?

Je dirais que l'on est dans une période ou Bon Iver nous influence pas mal et à la fois on adore l'indie rock de Half Moon Run ou l'émotion des titres de Ben Howard. Il y a aussi les derniers albums de Bear's Den, de Andrew Bird, James Vincent Mc Morrow et on aime aussi des groupes de folk plus "traditionnels" comme Fleet Foxes, Iron & Wine, Elliot Smith... Pour ma part je crois qu'il ne se passe pas une semaine sans que je ne découvre un nouvel artiste qui vienne bouleverser mon monde.

 

Côté créations, dates, vidéos, release.. Vous avez des choses qui arrivent cette année ?

Ces derniers temps nous avons composé et enregistré pas mal de nouveaux titres. Actuellement on essaie déjà de sélectionner ceux que l'on voudrait pousser un peu plus loin. Mais apparemment l'un de ces titres devrait devenir un single dans les prochaines semaines. En fait, nous sommes vraiment impatients de faire découvrir nos nouvelles compositions aux personnes qui nous suivent.

Du coup on planche sur un clip pour pouvoir offrir un support vidéo à ce titre et on devrait bientôt se mettre à la réalisation puis à la promotion de celui-ci.

On est assez curieux de savoir comment vous communiquez et diffusez votre musique. En tant que groupe indé, c’est quelque chose que vous aimez faire ? Ou la diff/comm est plutôt une contrainte pour vous ?

On passe beaucoup de temps à travailler sur l'artistique et les compos ; ce n'est pas toujours facile de gérer la promotion en même temps. Je dirais que l'on est plutôt dans une optique de ne pas "flooder" les réseaux sociaux avec des infos en permanence sauf si l'on a quelque chose de vraiment très important sur lequel communiquer. On partage le quotidien du projet sur le web, mais seulement pour des choses que l'on estime être intéressante pour les gens qui nous suivent.

 

1487778334-dfdfdfdfdf.jpg

Aujourd'hui n'importe quel groupe indépendant qui trouve son public dans sa ville ou sur le web, et donc n'importe où dans le monde, peut faire vivre sa musique.

 

De même, tant que nous n'avons pas d'actus on ne s'amuse pas à contacter les médias, webzines et autres. On travaille énormément sur les supports (clips, démo, captation vidéo...) et quand on en est vraiment satisfaits on commence à communiquer avec le monde extérieur.

Honnêtement si quelqu'un, demain, venait s'occuper de la promotion du projet à notre place, on lui laisserait avec grand plaisir. La seule chose que j'aime lors de ces phases de promo ce sont les "bonnes rencontres". Celle avec un rédacteur qui a les mêmes influences musicales que les nôtres par exemple et qui comprend vraiment où l'on veut en venir artistiquement. À​ l'inverse de celui qui trouve que nos titres ressemblent à du Johnny alors que ça n'a rien à voir (enfin j'espère !) [perso je trouve qu'il n'a pas tort]

 

Vous arrivez à vous en sortir ou vous rencontrez des problèmes récurrents ?

De manière générale on se débrouille pas trop mal je pense. Je dirais que le nerf de la guerre et en même temps la tâche la plus ardue : le booking. "Vendre" ses propres compositions à quelqu'un qui reçoit des centaines de propositions par jour ce n'est pas évident. Mais bon, c'est une partie du job à faire et on se partage la tache pour rendre les choses plus simples.

 

 

Vous pouvez nous donner votre point de vue sur l’état actuel des musiques indépendantes ? Comment percevez-vous ce milieu en tant que groupe en développement ?

D'un point de vue pratique c'est vrai qu'il y a de plus en plus de groupe de qualité. C'est de plus en plus compliqué de se démarquer. Surtout à une époque où les gens découvrent beaucoup d'artistes sur le web et donc, potentiellement, des projets du monde entier. Cela créé un marché immense et les consommateurs ont un choix quasi infini.

En revanche d'un point de vue artistique c'est un vrai boost pour la créativité. Je trouve les nouveaux groupes arrivants sur la scène française de plus en plus créatifs et de plus en plus "affirmés". Il ont une ligne directrice et ne vont pas s'y plier sous prétexte que ce n'est pas "radio-friendly" par exemple. Indirectement ça nous pousse nous aussi à aller plus loin dans notre réflexion musicale.

 

Aujourd'hui n'importe quel groupe indépendant qui trouve son public dans sa ville ou sur le web, et donc n'importe où dans le monde, peut faire vivre sa musique. N'importe qui peut se mettre à créer et enregistrer quelque chose de formidable et se retrouver d'un coup suivi par des milliers de personnes.

 

 

Jouer, jouer, jouer, démarchage terrain, booking, internet, réseaux sociaux, streaming musical… Quels conseils donneriez-vous à un groupe qui se créé en 2017 ? Y a-t-il des étapes fondamentales par lesquelles un musicien doit passer ?

À​ mon sens le plus important c'est la musique. Alors oui peut-être que l'on peut faire marcher un projet grâce à la promo, aux radios ou je ne sais quoi mais la musique restera toujours la raison pour laquelle on se lance dans une telle aventure.

Mon conseil serait de passer le plus de temps possible à faire de la musique et le jour où l'on tient un titre qui soit vraiment extraordinaire de s'arracher sur la promo.

 

Un grand merci à vous les gars ! Des infos à faire passer ? Le mot de la fin est pour vous.

Merci à vous !! Les intéressés peuvent nous rejoindre sur les réseaux sociaux et s'inscrire à notre newsletter pour ne pas louper la sortie de nos prochains titres.

Et je jouerai quelques notes en compagnie de mes potes du groupe de folk "The Clarks Project" le 1er Mars au Radiant >>> EVENT ICI

 

MOUNTAIN & WAVES

Facebook | Youtube | Web | Newsletter